photo @ DeBall

Où se procurer de la fausse fourrure de luxe ?

Visitez le site ECOPEL, le leader de la fausse fourrure de luxe.

www.ecopel.com

Une étude du laboratoire EMITECH démontre le caractère isolant optimal de la fausse fourrure.

Lire ici

Qu'est-ce que la fausse fourrure ?

 

Son utilisation dans la mode, son impact sur l'environnement

La fausse fourrure est une matière douce et soyeuse.

La fibre utilisée le MODacrylic ou alors le polyester, permet la creation d'une fourrure remarquable et 100% responsable.

La résine est enrichie de fibres naturelles comme le coton ou le chanvre, afin d'apporter lustre et douceur. Les fabricants travaillent avec de nouvelles techniques en mélangeant par exemple des fibres étirables et non étirables ou des fibres délicates à d'autres plus brutes pour donner plus de complexité.

Véritable tendance forte de la mode, elle n'est plus juste une simple alternative à la fourrure véritable mais constitue la nouvelle norme en matière de fourrure.

Il s'agit d'une matière à part entière aujourd'hui utilisée par des labels très pointus et des marques célèbres comme Gucci, Calvin Klein ou Tommy Hillfiger et beaucoup d'autres.

 

 

Des valeurs positives : la seule fourrure responsable

La force de la fausse fourrure réside également dans le fait qu'elle ne nécessite aucun élevage intensif d'animaux ni de mise à mort.

Cette valeur de responsabilité répond à une préoccupation grandissante de nos sociétés occidentales désireuses de réduire leur impact sur le monde animal.

Ne pas utiliser de fourrure d'origine animale a le potentiel d'épargner des millions d'êtres vivants et de réduire l'impact négatif des élevages intensifs, sans pour autant ajouter une pollution supplémentaire, vue que les fibres synthétiques sont un sous-produit.

 

 

Une matière éco efficiente

Il est plus judicieux d'utiliser un sous produit et d'en faire une matière pouvant épargner des êtres vivants que d'élever chaque année plus de 100 millions d'animaux, de les abreuver, de les nourrir puis de les abattre afin d'en prélever les fourrures qui seront finalement traitées avec une série de produits chimiques.

D'un point de vue écologique, la production de fausse fourrure est moins nocive que celle de fourrure animale. Il ne s'agit que d'utiliser un sous produit du pétrole déjà existant, (Le pétrole n'est pas extrait pour la fausse fourrure) son impact est faible par rapport à celui des élevages industriels très consommateurs en ressources naturelles participant pleinement au réchauffement climatique. De nombreux élevages à fourrure sont impliqués dans des cas de dégâts environnementaux en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Un fait sans équivalent dans la production de fausse fourrure.

 

  • Le point sur l'impact environnemental de la fourrure : cliquez-ici

 

Un discours honnête

Dans un monde encore largement dépendant du pétrole, la fausse fourrure a un impact faible : la fausse fourrure reste une niche représentant moins de 0,01 % des vêtements produits chaque année.

La fausse fourrure n'est pas une cible

Cette matière dure très longtemps et peut être remodelée en d'autres articles. En fin de vie, le polyester peut être totalement recyclé.

Un consommateur véritablement impliqué dans un mode de vie écologique devra éviter les matières animales, recycler les matières synthétiques et favoriser les fibres végétales produites localement.

 

 

 

FACTS